Alix, un siècle de photographie pyrénéenne

par Christian Raby et Loïc Chauvin
préface de Renaud de Bellfon
maquette de Marie Lauribe

Co-édition Écrits de lumière — Le Pin à crochets

144 p., 116 photos
format 20 x 24 cm,

30 € (commander)

Présentation
Le fonds Alix, dans les Hautes-Pyrénées, présente l’exemple rare d’un studio photographique qui a fonctionné sans discontinuité sur plus d’un siècle. Les centaines de milliers de photographies conservées à Bagnères-de-Bigorre constituent un patrimoine unique. Elles sont les témoins de l’évolution de cette région de montagne aux paysages somptueux.

La singularité du studio Alix, fondé en 1907 par Alice Eyssalet, réside dans la diversité de ses activités. Dans les boîtes d’archives, les portraits succèdent aux scènes urbaines, les paysages pyrénéens avec leurs activités pastorales et artisanales côtoient les photographies industrielles ou publicitaires et les reportages de presse.

Les quelque 700 000 négatifs et documents positifs de tous formats que comptent les archives donnent, par leur richesse, leur qualité, leur diversité, l’occasion de retracer l’histoire d’une photographie commerciale, aspect bien souvent délaissé de l’histoire de la photographie.


 

 


 

 

Alix, un siècle de photographie pyrénénne

Présentation de l'ouvrage (pdf)

Egalement disponible,

Kristaq Sotiri

Kristaq Sotiri, l'Albanie d'une mond à l'autre

Marubi, une dynastie de photographes albanais

Albanie, un voyage photographique

Albanie, un voyage photographique

Albanie, un voyage photographique

Contact